Un mois à moto au Cambodge

Le Cambodge est un gros coup de cœur car encore bien préservé du tourisme et la nature y est sauvage et foisonnante. L’Histoire de ce pays est compliquée et on le connait pour ce qu’il a de meilleur, les majestueux temples d’Angkor, mais aussi pour ce qu’il a de pire, les Khmers rouges.

Les Cambodgiens sont accueillants, très pauvres, mais discutent aisément de leur culture et de leur Histoire.

Nous étions hors saison donc nous n’avons pas eu full touristes, mais de la pluie puisqu’on s’approchait des moussons.

Trajet : Siem Reap à Sisophon à Battambang à Les Cardamones à Koh Kong à Sihanoukville pour aller sur Koh Rong à Kampot (une journée à Kep de là) à Phnom Penh.

==> note : doc écrit pour une amie qui partait au Cambodge, le « tu » et la franche camaraderie du ton étaient donc appropriés 🙂 Article qui sera modifié et enrichi de photos dès que possible, il est posté rapidos pour être lu par les WAB ❤ 

 

 

SIEMP REAP


Nous avons atterri un soir, en direct du Vietnam. Siem Reap n’est pas une superbe ville, le centre est bien touristique, mais nous avions un petit hôtel assez dingue : 1004 Boutique Hotel, suite et petit-dej, avec piscine centrale, 9eur la nuit pour la chambre. Je conseille fortement, même si c’est un peu loin du centre. Ils prêtent des vélos en très bon état, on allait dans le centre comme ça, avant d’acheter notre moto.

  • Temples d’Angkor : comme on avait pas mal de boulot à ce moment-là, on a visité un jour seulement, de 5h du mat à 17h et après on était morts. J’avais contacté sur Facebook Mr Vuth, qui nous a demandé 25 dollars (c’est correct) la journée pour nous conduire entre les temples. Il parle un français approximatif mais est très sympa. Prévois de l’eau, ils exagèrent sur les prix dans l’enceinte. Le lever du soleil en vaut la peine évidemment ! Si tu as l’occaz de faire deux-trois jours, c’est pas mal, mais le prix est pas mal dans son genre non plus : 38$ la journée, 70$ pour trois jours je pense. Attention à bien aller acheter ses pass la veille avant 17h sur place et ils prennent des photos pour les pass donc il faut y aller en personne.

Je n’en dis pas plus pour le reste, ça doit rester magique 😊

  • Il faut éviter de louer des scooters dans l’enceinte d’Angkor, la police ennuie tout le monde. Vélo ou tuk-tuk.
  • Resto qu’on a aimé : le Golden Pumpkin (il faut y manger le amok !), la Bayon Pastry School (et en plus ça les aide), nous on a été au Malis pour fêter nos 1 an, mais c’était un peu surfait, et surtout le Urban Tree Hut (super beau et très bon). On a mangé une fois dans le centre très bon aussi mais j’ai oublié le nom, oups.
  • Se perdre à vélo dans les campagnes environnantes est pas mal, les rizières avec les fleurs de lotus sont canons. A visiter : Samoa, un Breton qui tient une ferme de lotus et fabrique du fil. Nous avons été à une autre car pas le temps mais je pense que c’est la plus intéressante. Goûte le lotus !
  • Bon, la suite on a tout fait à moto, en se posant pour travailler, donc on a été dans des endroits peu accessibles.

Battambang

On s’est reposés après 700 km (on n’avait plus de fesses) dans un hôtel un peu spécial, mais cool piscine, le Blue Diamond, rien de bien fou. Il faut aller se balader dans les campagnes apparemment, ne surtout pas faire l’attraction du train qui est un attrape-touristes. Pas du tout une belle ville.

Si tu y vas quand même : il faut aller voir un match de boxe khmère, très chouette ambiance, aucun touriste. On a suivi un cours de cuisine sympa, via le Smokin’ Pot – tu cuisines chez lui, c’est un bon cours (on en a fait dans chaque pays). Bon aussi : Nary Kitchen. Les cours ont l’air bien aussi !

Perdus dans la campagne, sur les pistes

Si tu te retrouves dans le village très perdu de O’Soam, ne dors surtout pas dans la rue principale mais va chez Aven’s ! Plus loin sur la colline. Un Australien qui a construit sa maison tout seul, l’a recouverte de fruits de la passion. Pas d’électricité, mais gros gros coin de paradis.

Koh Kong

Plage de sable blanc, pas de wifi, dodo sur la plage : va au Hula Hula ! Tenu par deux Polonais, c’est TRES rustique puisque tu dors dans une cabane ouverte, un matelas, une moustiquaire et juste deux murs. Dis comme ça ça n’envoie pas du rêve, en vrai c’est idyllique, même si spartiate. Je conseille x1000. Le chemin est fun, tu passes le pont, puis des champs incroyables au coucher du soleil.

Koh Rong

Alors là, c’est le paradis. On était sur Coconut beach, presque sans touristes. Tous les restos y sont top et pas chers. L’arnaque : le prix en scoot pour t’y amener. On avait laissé nos gros sacs en ville donc on a tout marché et c’est une belle balade par les terres ou par les plages (compte une grosse heure). Bon pour arriver sur cette île paradisiaque, tu dois aller à Sihanoukville, la pire ville que j’ai pu voir de toute ma vie. Achetée par les Chinois, elle est ultra polluée, immonde, à mes yeux un enfer sur terre. A fuir, ne pas y dormir ! Tu prends juste le bateau pour aller à Koh Rong.

  • Restos : Runaway (on a mangé avant de repartir, western food de youkou très bonne), le resto tout au fond de la White Beach est cosy, on s’y est réfugié pendant une grosse pluie. Evidemment sur Koh Rong, tu as full touristes, faut pas se leurrer. Autres, à Coconut Beach : Sandy Restaurant, The coconut, et surtout au Coconut Bungalow, super bon et tu peux jouer à des jeux de société. Moyen de dormir en tente là. Nous on était au fond, un truc tenu par une famille, un vieil hôtel qui jadis devait être un 5 étoiles. Trop cher pour ce que c’était même si la piscine était top (Sunrise Resort). On a eu des puces de lit, gloups. Oublie pas ton sac à viande.
  • Au Coconut Bungalow ils prêtent des masques décath’ de snorkeling. A faire !
  • Et à minuit : va nager ! Il y a du plancton, tu as l’impression d’être une princesse.

 

Kampot

On y est restés un petit temps, pour bosser, ville très française qu’on a beaucoup aimée : belle ambiance, gens gentils, centre cosy.

  • Logements : d’abord au Bohemiaz. Très chouette ambiance avec piscine naturelle, soirée pizza-film, on y mange divinement bien (mais un peu plus cher qu’ailleurs). Tenu par un vieil Anglais et sa fille aux cheveux roses, vulgos, mais sympa. Puis on a été dan une famille, chambre simple mais cosy, on a pas mal sympathisé avec la famille mais si voyage plus court, je ne conseille pas spécialement car pas hyper bien situé. Et puis le magnifique Daom Djah Spirit ! Des bungalow en hauteur, hyper bien conçus, ENORME coup de cœur ! C’est tenu par deux Français et le chef est japonais, cuisine incroyable et « lieu commun » dingue et reposant. Très spartiate, tu t’y laves à la cambodgienne (tu verras je dis rien mais perso j’adore). Possibilité de louer des kayaks pour faire un tour sur la rivière, c’est magique. Il faut au moins y rester 2-3 nuits. Restos le long de l’eau, avec des petites lampes, superbe, mais on n’a pas testé, on bossait donc on a mangé sur place.
  • Restos : Simple Things ! Très européen mais incroyablement bon, on y a été 2-3 fois (on en avait marre de la nourriture asiat’ à ce moment-là). Le Terulia, bon mais pas fou. A tester : le crabe au poivre vert !
    En dehors de la ville : le Khmer Root café. C’est un boui-boui au bord d’un lac, il n’y a RIEN d’autre et c’est super bon, gros coup de cœur. Pas loin : La Plantation, ferme de poivre, créée par un couple franco-belge. Visite très chouette, bon après c’est pour faire vendre les produits hein et ils sont un peu chéros mais beaux souvenirs à ramener. On y a mangé, un peu plus cher qu’ailleurs mais très très bon. Le site est beau.

Kep

Ville connue pour son crabe, associé au poivre vert de Kampot, une tuerie ! La petite ville ne vaut pas une visite de plus d’une journée. Je te laisse découvrir la statue du crabe. Il faut aller voir le marché. On s’est mis un bon resto un peu chic mais je pense que le crabe aurait été aussi bon dans un boui-boui. Le resto top quand même : Holy Crab. Temple que je conseille à Kep : Wat Samathi, je l’ai beaucoup aimé (nous y étions seuls). Il y a tout un parc pour se balader, mais nous n’avions pas le temps (on a préféré manger quoi, ahaha).

Phnom Pehn

Gros choc évidemment car capitale, donc bien plus moderne. On dormait dans une maison pas terrible donc je ne te la conseille pas. On n’y est pas restés longtemps, chaud de repasser dans une ville après un mois de moto/campagne 😊

  • S21 évidemment. Compte 4-5heures. C’est vraiment très difficile, il faut prévoir un bon resto ou autre après pour se changer les idées. Nous n’avons pas fait les Killing Fields.
  • Marché russe à aller voir, full babioles mais c’est marrant.
  • Nous on a été au ciné dans le grand centre commercial, film en anglais sous-titré khmer. C’est intéressant de voir leurs centres commerciaux, une autre façon de visiter.
  • Sympa aussi d’aller boire un verre pour la vue et voir un « autre Cambodge » : Eclipse Sky Bar. Gros rooftop, il faut y aller pour le coucher de soleil.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s