La capitale par le slam – Joy.

Joy, 25 ans, a remporté en 2013 le Prix Paroles Urbaines (fédération Wallonie-Bruxelles). Depuis, elle a multiplié les concerts et performances en Belgique, mais aussi en France, en Suisse, à Madagascar et à la Réunion. En mai 2015, elle publie son premier recueil « l’arbre sans racines d’un pays sans soleil ». En mai, elle lancera son premier spectacle solo « Tram 25 », une balade dans Bruxelles mêlant poésie, musique et photographie. Joy est aussi animatrice d’ateliers d’écriture pour enfants, ados et adultes.

 

Ode à la joie

Joy slam

Gioia (en italien « joie ») c’est un peu une Rihanna sur pattes avec le cerveau qui turbine à la Albert (oui, celui qui tire la langue). C’est un peu abrupte comme description, je sais, mais tellement réaliste.

J’ai rencontré Gioia (je l’ai toujours appelée Joy) sur les bancs de la fac (ou plutôt au bar du cercle philo, il faut bien l’avouer). Les images qui me viennent sont assez antagonistes : autant c’était grosse fiesta, autant quand il était temps de bosser, c’était/c’est une machine. À noter la capacité de se décaler pour étudier en paix (quand la plupart des étudiants font un gentil 9h-18h, Gioia nous faisait un 20h-6h) et réussissait très très haut la main. J’ai toujours été extrêmement impressionnée.

Et puis, moi à Louvain-la-Neuve, Joy à Bruxelles, nous nous sommes perdues de vue pendant deux-trois ans (sortez les mouchoirs, j’étais triste). Et puis j’ai moi-même débarqué à la capitale et, un soir d’été, nous nous sommes retrouvées place Flagey, comme si je l’avais quittée la veille.

Flagey, été.

Joy est une artiste. Elle a gagné plusieurs prix de slam qui l’ont fait voyager. Concerts, performances, lectures. Elle est également enseignante FLE/Alpha et animatrice d’ateliers d’écriture. Allez checker sa page facebook ! https://www.facebook.com/joyslambe/?fref=ts

Et en pleine préparation d’un spectacle qui aura lieu en mai (Joy, si tu nous lis, viens expliquer tout ça en commentaire :)).

Mais aujourd’hui, en cette avant-veille de journée de la Femme (et d’anniversaire de Raïssa chérie), je voulais vous montrer le dernier bébé de Joy, un clip réalisé par Yragael Gauthier, qui met en valeur « ses » femmes, dans la multiculturalité. Il est lumineux et plein de sourires. Voix de Joy, évidemment, et de Youri Botterman (en plus de la musique), choeurs, Lorédana Guerrero, avec Cali, Mireille, Chloé, Elijah, Sonia, Charline et moi-même (qu’est-ce qu’on a ri :D).

Le voici ! https://www.youtube.com/watch?time_continue=169&v=MD0XpWEkEak

Team clip Joy - Ma poésie

 

Tram 25

IMG_8202

 

Dans l’article « Ode à la joie », je vous parlais de Gioia, prof de FLE pour des primo-arrivants et slameuse sous le nom de Joy.

Je ne l’avais jamais vue à l’oeuvre – pas cool.

Mais avant-hier, j’étais au premier rang de la salle de l’Espace Magh, dans le centre, pour Tram 25.

Tram 25, c’est un voyage atypique dans Bruxelles, celui bruyant et vivant, sur la ligne 25, proposant le regard d’une jeune femme de 25 ans, professeur, venant de la campagne namuroise, découvrant la ville fourmillante avec envie, peur parfois, amour souvent, rage et colère par moments.

Joy, c’est une bomba qui, sur cette scène ce soir-là, était affublée d’un costume gris peu flatteur (tes fesses, bon sang, ce n’était pas vraiment les tiennes là-dedans), les cheveux enturbannés (pour ne pas jouer avec tes mèches rebelles n’est-ce pas?), un sac à dos de collégienne. Et pour une bonne raison…

Car ce soir-là, ce sont ta voix, tes expressions, ta présence scénique qui ont transcendé le public.

NOM DE DIEU, Joy, ça sommeillait en toi cette poésie, c’était latent, on le savait, et l’explosion a été édifiante.

Je ne suis pas fan de slam, tu le sais. Mais ta diction, tes textes d’une justesse, mais d’une justesse !, les détails dans la performance, la qualité de l’accompagnement musical,…ont certainement modifié ma vision de cet art.

Car c’est un spectacle professionnel que j’ai vu samedi, c’est celui d’une artiste.


À tous, je vous encourage à aller passer une heure trente merveilleuse dès que les prochaines dates tomberont. Et on ne discute pas, nondidju.

Le clip du titre AKOUA avec une danseuse extra.

IMG_8196

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s